iNFRANEA fait de la place pour les rivières avec BIM

 

Faire de la place pour les rivières

iNFRANEA utilise BIM pour modéliser, coordonner et planifier un projet d'élargissement de la rivière Waal Nimègue.
Il est fort probable que les changements climatiques vont accroître le risque d'inondations. Que peuvent donc faire les pays traversés par plusieurs rivières enclines aux inondations?  

    Photo: Visualisation du projet « De la place pour la rivière Waal Nimègue ».  

JongGortemaker_CAD712-P12-13-01

Les Néerlandais ont lancé un ambitieux projet de prévention, conçu pour améliorer les conditions environnementales sur plus de 30 sites dans le pays. Ces mesures le long de l'IJssel, du Rhin, du Lek, du Rhin inférieur et du Waal s'inscrivent dans le programme « De la place pour les rivières ». De la place pour la rivière Waal Nimègue en est un exemple. L'élargissement de la rivière Waal à l'endroit où elle traverse la municipalité de Nimègue est l'une des entreprises les plus ambitieuses du programme. Le Waal présente un coude serré à proximité de Nimègue, ainsi qu’un rétrécissement en forme de goulot. Le fait que la rivière puisse déborder lorsqu'elle est en crue est apparu clairement en 1993 et en 1995. Des mesures adéquates sont nécessaires afin de protéger les habitants de la ville contre la force des eaux.

Le projet implique le déplacement d'une digue existante de 350 mètres vers l'intérieur et le dragage d'un canal secondaire, de manière à créer une nouvelle île sur la rivière. Cette île sur le Waal accueillera donc un parc urbain au cœur de Nimègue, qui offrira un espace pour les loisirs, les activités récréatives, la culture, l'eau et la nature.

Il s'agit d'une solution de grande envergure, mais durable. La municipalité de Nimègue est fière d'avoir formulé un plan tenant compte de la sécurité et renforçant la qualité spatiale de l'environnement. L'élargissement et le parc polyvalent du projet nécessitent la construction de deux ponts.

Étant donné que plusieurs entreprises combinent leur expérience pour concevoir/construire le projet, les maîtres d'œuvre responsables souhaitaient une coordination proactive et constante au sein de l'équipe. Ils ont cherché de l'aide auprès d'iNFRANEA, une entreprise axée sur les infrastructures, qui peut se targuer d'une vaste expérience des modèles BIM (Building Information Modeling).
 

Johan Kuppens, président et fondateur d'iNFRANEA a déclaré : « La modélisation BIM permet d'utiliser des modèles tridimensionnels intelligents pour concevoir et comprendre des projets. Un processus basé sur un modèle ouvre la voie à une coordination de projet plus visuelle et intuitive, mais vous avez quand même besoin de combiner plusieurs modèles ensemble. Autodesk® Navisworks® Manage fournit le modèle agrégé dont nous avons besoin pour faire avancer la grande équipe de projet dans la même direction. »

 Photo: Visualisation du projet accompli.

 

 

Créer un modèle unique à partir de dix disciplines différentes

 

Le défi

Plus de 10 disciplines d'ingénierie différentes contribuent au projet de la rivière Waal. Leurs conceptions couvrent chaque aspect, depuis les changements permanents apportés à la rivière et aux nouveaux ponts jusqu'aux structures temporaires permettant l'exécution des travaux. En fait, la gestion du chevauchement des aspects temporaires et permanents du projet a été l'un des défis les plus difficiles à relever dans le cadre de la coordination du projet.

« Même sur un projet modeste avec un peu de dragage et quelques changements mineurs d'un pont existant, vous vous basez fortement sur les structures temporaires », affirme Jaap de Boer d'iNFRANEA, qui exerce également la fonction de BIM Manager sur le projet de la rivière Waal. « Ces équipements temporaires permettent d'effectuer les travaux et de réduire l'impact de la construction sur le quotidien des riverains. Un projet d'une telle ampleur que celui de l'élargissement du Waal nécessite une part conséquente de travail temporaire, et tout doit être construit et démonté de manière à ne pas nuire à l'ensemble du projet. Il se peut qu'une structure essentielle aujourd'hui doive être démontée dans six mois, de sorte que nous coordonnons un environnement très dynamique qui tient compte des modèles d'intégration et du temps. »

 

La solution

iNFRANEA a décidé de coordonner le projet en utilisant un modèle unique agrégé à partir de tous les modèles fournis par les organisations intervenant sur le projet. Il est important de savoir qu'il fallait que ce modèle unique puisse tenir compte du temps ainsi que de la structure et de la localisation. iNFRANEA a sélectionné le logiciel Autodesk Navisworks Manage pour permettre de coordonner le processus BIM sur le projet Waal. Voilà pourquoi Navisworks compile non seulement les modèles et aide à identifier les conflits, mais permet également de planifier les projets en liant les modèles aux échéanciers de construction.

iNFRANEA a également décidé à rendre la coordination BIM disponible sur le terrain avec le soutien du service Web Autodesk® BIM 360™ Glue®. Le service basé sur le cloud permet aux membres de l'équipe d’accéder à leur meilleure convenance aux modèles du projet sur des tablettes Apple® iPad®.

Johan Kuppens déclare : « Il y a tellement de parties mobiles sur un projet tel que celui-ci. Quand le bateau de dragage doit-il arriver ? Où seront évacués les 5 millions de mètres cubes de terres de dragage ? Comment les ponts existants, les nouveaux ponts et les structures temporaires sont-ils affectés ? Voilà quelques questions parmi tant d'autres. Navisworks fournit un moyen d'assurer le suivi des activités dans un environnement tridimensionnel tout en coordonnant les efforts à travers les disciplines. »
« Être capable de visualiser et d'interagir avec le modèle sur un appareil mobile pourrait bien transformer la façon dont les personnes communiquent sur des projets », affirme Jaap de Boer. « Vous pouvez accéder à tellement d'informations sur le terrain grâce à BIM 360 Glue. À mesure où la construction progresse, nous nous attendons à ce que plus de membres de l'équipe tirent parti de l'accès mobile aux informations. »

 

Coordination en temps réel

Avant les réunions de coordination de conception hebdomadaire, iNFRANEA compile les modèles de projet de plus de 10 disciplines différentes en un modèle unique conservé dans Navisworks. Nombre de sociétés d'ingénierie et de conception impliquées dans le projet basent leur conception BIM sur les produits logiciels Autodesk® Revit® et le logiciel Autodesk® Civil 3D®. D'autres utilisent le logiciel d'un autre fournisseur. Navisworks travaille avec tous les types de fichiers utilisés sur le projet. Après avoir regroupé les derniers modèles, iNFRANEA identifie les conflits et aide l'équipe à surveiller en permanence les risques potentiels de problèmes d'interface dans ce projet complexe.

  

 Photo 1: Centraliser et permettre d'identifier les conflits via des conceptions tridimensionnelles dans Navisworks.
Photo 2: Gestion d'interface 3D et 4D de tous les travaux temporaires.

 

 

La coordination BIM permet de résoudre plus de 15 conflits d'interface sur le projet
 

« Nous passons systématiquement le modèle en revue », déclare Jaap de Boer. « En cas de conflits virtuels, nous désignons celui qui devra y remédier. Tout le monde se met d'accord et, le cas échéant, nous passons au problème suivant. Parfois, il n'y a pas du tout de conflit étant donné que l'équipe entière est mieux informée des opérations détaillées accomplies par les autres. Ainsi, une coordination régulière dans Navisworks nous aide à identifier et à éviter les problèmes. »

Éviter les bombes

Les structures permanentes et les modifications de la rivière étant situées aux endroits les plus favorables, les structures temporaires et les zones de déchargement provisoires doivent s'intégrer autour de ces dernières. iNFRANEA utilise un processus basé sur la modélisation BIM pour planifier les mouvements des structures temporaires en évolution constante nécessaires au projet. Il existe également une zone, dangereuse et cachée, que l'équipe doit éviter à tout prix. À hauteur de Nimègue, le Waal a été le théâtre d'une grande bataille durant la Seconde Guerre mondiale, et de nombreuses bombes non explosées se trouvent toujours dans le sous-sol, à proximité du projet. Le modèle Navisworks intègre une carte des emplacements des bombes, qui permet à l'équipe de planifier le moment et l’endroit où des éléments temporaires peuvent être installés en toute sécurité.

Johan Kuppens commente : « Nous plaisantons sur le fait que nous avons un modèle BIM et un modèle bombes. En fait, les emplacements des bombes sont cartographiés dans le modèle intégré unique. Personne ne veut de conflit avec une bombe. Un conflit entre une canalisation et un mur de soutènement peut occasionner des retards et des frais sur un projet. Navisworks nous aide clairement à éviter ce genre de problèmes. Néanmoins, le modèle sert surtout à garantir la sécurité des personnes. »

Le résultat

Depuis la prise en charge de la coordination BIM sur le projet de la rivière Waal, iNFRANEA a gardé une trace des conflits, et les résultats sont surprenants. « Nous avons identifié de nombreux conflits mineurs et, pour chacun d'entre eux, nous avons réalisé des économies de temps et d'argent », ajoute Johan Kuppens. « Le plus grand avantage de Navisworks se situe au niveau de ce que je qualifierais de conflits majeurs d'interface. Nous en avons trouvé et résolu 15 jusqu'à présent. C'est l'essence même de notre service, éliminer les coûts de défaillance, bien avant que le coût n'augmente ou que des retards ne surgissent, à un stade ultérieur. Et jusqu'à présent, notre processus BIM a fourni des données de construction exemptes d'erreurs. La coordination proactive, basée sur un modèle, évite qu'elles ne se produisent dès le départ. »

 

 Photo 1: Contrôles tridimensionnels des conflits pour les fondations existantes et nouvelles
Photo 2: Partage du modèle BIM via Autodesk BIM 360 Glue.

 

Source: Autodesk Customer Success Story: Making Room For Rivers.

Gelinkte producten: